Gobie à tâches noires

gobie
article
31 août 2018

Qu’est-ce-qu’un gobie à tâches noires ?

Cette espèce, originaire d’Europe de l’Est, est connu en France depuis le début des années 2010. Il s’agirait aussi de la première mention dans le département. Le gobie à tâches noires présente une forte dynamique et montre un caractère invasif. Avec un régime essentiellement carnivore (invertébrés, alevins, œufs,…). Cette espèce est caractérisée par une tache noire sur la première nageoire dorsale. Il n’est pas à confondre avec le chabot, espèce autochtone de notre département. 

🎣 Ainsi si vous capturez une de ces espèces, merci de nous remonter l’information (lieu de capture et photo). Cela nous permettra d’en savoir plus sur la répartition mais aussi de comprendre la colonisation de nos cours d’eau. Attention il est interdit d’utiliser le gobie à tâches noires comme appâts.

Le Gouvernement examine la possibilité de référencer le gobie en tant qu’espèce exotique envahissante, afin de renforcer la lutte contre cette espèce. Répondant à une question faisant état d’inquiétudes relatives à la prolifération du gobie à taches noires dans certains cours d’eau, le Ministère explique que cette espèce ne peut pas être inscrite sur la liste européenne des espèces exotiques envahissantes, à raison de son statut d’espèce indigène dans certains pays européens (Roumanie et Bulgarie). Il affirme qu’en revanche la lutte contre son développement peut s’effectuer à l’aide de la règlementation française sur la pêche en eau douce, notamment les dispositions relatives au contrôle des peuplements, par l’éventuelle inscription du gobie sur la liste des espèces susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques, à l’article R.432-5 du code de l’environnement. L’Agence française pour la biodiversité (AFB), aujourd’hui OFB Office Français pour la Biodiversité, effectue un travail devant conduire à l’établissement d’une liste prioritaire d’espèces afin de modifier l’arrêté du 14 février 2018 relatif à la prévention de l’introduction et de la propagation des espèces animales exotiques envahissantes sur le territoire métropolitain, le gobie faisant partie des espèces étudiées dans ce cadre.

Sources : Réponse ministérielle à la question n°17205, JOAN 19/03/2019
Règlement (UE) n°1143/2014 du 22 octobre 2014 relatif à la prévention et à la gestion de l’introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes, JOUE n°317 du 4/11/2014
Règlement d’exécution (UE) 2016/1141 du 13 juillet 2016 adoptant une liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union conformément au règlement(UE) n°1143/2014, JOUE n°L189 du 14/07/2016
Arrêté du 14 février 2018 relatif à la prévention de l’introduction et de la propagation des espèces animales exotiques envahissantes sur le territoire métropolitain, JO du 22/02/2018
Article R.432-5 du code de l’environnement, présentant la liste des espèces susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques, tel qu’actualisé par le décret du 23 avril 2019